Gisement de Deziwa : Un projet porteur d’espoir pour la Gecamines ?


03 Apr

Gisement de Deziwa :

 Un projet porteur d’espoir pour la Gecamines ? 

La rentabilité de la Gécamines passe par la transformation de la société et l’optimisation des partenariats dont le projet Deziwa est l’un des socles. Telle est la position du conseil d’administration de la Gécamines.  La ministre du Portefeuille, Wivine Mumba et le président du Conseil d’administration de la Gécamines, Albert Yuma ont visité récemment le site pour se rendre compte de l’état d’avancement des travaux.

Ce projet est conçu sur la base d’un partenariat gagnant-gagnant entre la  Gécamines et la firme chinoise China Nonferrous Metal Mining (CNMC).  Déziwa est l’une des réserves stratégiques de la Gécamines  à  Kolwezi.

Les Chinois ont déjà déblayé le terrain et commencé les premières constructions notamment l’extraction par solvant (SX), l’une des technologies ultramodernes au monde. Le site aura un gigantesque complexe avec des usines d’extraction, de concentration et de production des cathodes de cuivre et des pièces de cobalt.

La première phase du projet Deziwa produira entre 75.000  à 100.000 t Cu par an. L’ambition de la Gécamines est de produire  200.000 t Cu par an pendant la deuxième phase. L’accord entre la Gécamines et CNMC prévoit une gestion commune de l’usine  pendant le temps de remboursement de la dette ayant concouru à sa réalisation. Après cette étape, l’usine deviendra totalement la propriété de la Gécamines. La question est de savoir si l’usine sera cédée à la Gécamines en bon état et les réserves à exploiter seront toujours disponibles.

                                                                                                             Gomez MAYA

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.