A peine arrivée à Rome: Jeannine Mabunda entames des contacts très fructueux dans la lutte contre la pauvreté


04 Oct

Lesions liées à la lutte contre la faim et la pauvreté et à la problématique d’insertion des jeunes face à ces défis ont été évoquées entre la Présidente de l’Assemblée nationale de la RDC, en séjour en Italie, et le Président du Fonds international de développement agricole (FIDA), M. Gilbert Fossoun Houngbo.

Dans ce combat de l’élimination de la pauvreté et la faim, Jeanine Mabunda estime que les agences spécialisées des Nations-Unies à l’instar du FIDA à Rome qui sont concentrées à investir sur la personne rurale peuvent constituer des éléments de réponse.

« Nous avons eu des échanges d'expérience où nous avons parlé de l’agriculture et pas de l'agriculture comme un concept théorique mais comme une façon de créer des entreprises agricoles avec des outils technologiques performants qui s'adressent aux jeunes entrepreneurs », a fait savoir la speaker de la Chambre basse du Parlement. Le sujet tombe à pic pour Jeanine Mabunda qui entend l’intégrer lors des prochaines discussions budgétaires dans son pays, la RDC.

La position de Jeanine Mabunda est donc claire. Elle vise une coopération plus agissante entre la FIDA et la RDC, une coopération opérationnelle tournée vers la lutte contre la pauvreté, la lutte contre la faim et la jeunesse demandeuse d'emploi au travers des chaînes de valeur de l'agriculture.

De son côté, le Président de FIDA est impacté positivement par la détermination du Parlement congolais à miser sur le développement. Ce qui sous-tend l’utilisation de l’agriculture dans les volets production et transformation. Et avec la technologie, la dynamique est celle de développer une agriculture soucieuse de la question climatique afin d’encourager les jeunes à créer des entreprises et du travail pour eux-mêmes et pour le pays.

« Nous avons évoqué les axes de coopération entre la RDC et la FIDA pour mieux répondre et au plus tôt, aux attentes très élevées de la population congolaise autour de quatre projets qui ont été passés en revue dont un programme autour de 150 millions de USD », a indiqué M. Gilbert Fossoun Houngbo.


PM

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.