Échos des USA - Washington DC


01 Oct

La Banque Mondiale accorde l'aval à ses interventions en Rdc et un traitement particulier à la Région du Kasaï.


La région du Kasaï bénéficiera d'une attention particulière dans les interventions de la Banque Mondiale mondiale.


Les responsables de cette institution de Breeton Wood l'ont clairement défini ce lundi 30 septembre 2019 au cours des discussions au siège-même de l'institution à Washington DC, lors des échanges avec la délégation de la République Démocratique du Congo conduite par le Président Félix Antoine TSHISEKEDI Tshilombo.


Au cours de ces travaux, chaque Gouverneur a présenté le programme d'action de sa Province en vue d'éclairer les experts du Groupe de la Banque Mondiale sur les priorités spécifiques de chaque Région. D'autre part, Cette institution financière mondiale a accepté la proposition du Kasaï Central d'accroitre le taux de décaissement des fonds, qui passera désormais de 600 millions à 1 Millard de dollars américains par an.


La Région du Kasaï, au centre de la RDC, pratiquement dans les oubliettes depuis des décennies est sortie fraîchement d'une crise sécuritaire de triste mémoire et où les indicateurs de développement sont restés au rouge avec notamment un déficit chronique d'infrastructures.


Le Gouverneur du Kasaï Central a indiqué que l'électrification de sa province demeure la priorité fondamentale. Martin KABUYA MULAMBA-Kabitanga a souligné que d'autres priorités, notamment l'asphaltage de la route Kananga- Kalamba Mbuji sont à l'ordre du jour.


Le Chef de l'Exécutif provincial s'est réjouit également de l'implantation du bureau régional de la Banque Mondiale à Kananga.


Martin KABUYA appelle le peuple du Grand Kasaï à compter sur le leadership du Président de la République Félix Antoine TSHISEKEDI Tshilombo dont la détermination demeure : sortir la Région du gouffre dans lequel elle a été plongée injustement par les affameurs du peuple.


Celcom Kasaï Central

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.