Tueries d'Ubundu et insécurité au campus de Kisangani : Les élus de la Tshopo très en colère !


04 Mar

Tueries d'Ubundu et insécurité au campus de Kisangani :

Les élus de la Tshopo très  en colère !


Les Députés élus de la Province de la Tshopo sont en colère. Ils sont allés exprimer cette colère devant leur Doyen en âge assumant les fonctions de Président du Bureau provisoire de l'Assemblée Nationale qui les a reçus en audience ce lundi 04 mars 2019. Ces élus du peuple ne sont pas d'accord de l'insécurité qui s'est généralisée au Campus de l'Université de Kisangani et de tueries dans le territoire d'Ubuntu. Leur Porte-parole, le Député Dieudonné Bolengetenge l'a dit à la sortie de cette audience leur accordée par le Président du Bureau provisoire de la Chambre basse. 


Ils lui ont demandé de s'impliquer pour mobiliser les Gouvernements central et provincial afin de mettre fin à ces tueries des innocents. 


Les élus de la Tshopo en appelent à l'intervention personnelle du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi pour que les auteurs de cette insécurité soient traduits devant la justice et que les victimes soient indemnisées et que les dégâts matériels soient réparés.

Parmi les Députés reçus en audience, figuraient Faustin Toengaho, Augustin Osumaka, Laurent-Simon Ikenge et Georges Simene wa Simene.


Le Gouvernement invité en urgence au parlement


Aussitôt après l'audience avec les élus de la Tshopo, le Président du Bureau provisoire de l'Assemblée nationale a invité urgemment le Vice-ministre de l'Intérieur pour lui signifier les revendications des députés nationaux de la Tshopo. Basile Olongo a rassuré le Président Pierre Maloka et les élus de la Tshopo qui sont revenus pour la deuxième manche de l'audience de dispositions prises par le Gouvernement pour solutionner cette question d'insécurité à Kisangani et à Ubundu. L'autorité de l'Etat doit être rétablie et la justice doit faire son travail, a martelé le Vice-ministre de l'Intérieur et sécurité. Les députés nationaux de la Tshopo ont aussi souhaité la constitution d'une mission mixte Gouvernement et Parlement pour partir à Kisangani et à Lowa, en territoire d'Ubuntu pour un réconfort et une sensibilisation optimale de la population.


NDANGA

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.