Soupçonné d'avoir organisé la tricherie contre son ''grand frère'' du coin: Corneille Nangaa craque!


17 Mar

Soupçonné d'avoir organisé la tricherie contre son ''grand frère'' du coin:

Corneille Nangaa craque!


C'est un Nangaa qui qui cède à la nervosité. Connu pour un homme très serein, le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, CENI, Corneille Nangaa s'affiche dans un élément sonore, certainement enregistré par son interlocuteur, un candidat malheureux aux sénatoriales. Nerveux dans les réponses aux observations de ''son grand frère'', le Président de la Centrale électorale parle comme quelqu'un au bout des nerfs. L'appel est émis par le candidat malheureux aux sénatoriales du vendredi dernier, Monsieur Budu, dans la province du Haut-Uélé. Corneille Nangaa répond. Son ''grand frère'' qu'il respecte au début de cette conversation, certainement enregistrée à dessein, lui fait une observation relative à cette élection. C'est Budu qui doit passer. Ayant le même nombre des voix, le sénateur proclamé est moins âgé que lui et sa liste a aussi beaucoup de voix.


Vite, Corneille Nangaa hausse le ton. Il crie sur son interlocuteur, l'invitant à aller à la Cour Constitutionnelle, s'il n'est pas d'accord avec les résultats proclamés par la CENI. Le Président de la CENI se défend: Ce sont les données de la machine. C'est la machine qui a voté et livré les résultats. Il n'a plus rien à faire, ni à regarder à la loi. Si son ''grand frère'' estime que lui a mal fait son boulot, qu'il aille devant la Cour pour les départager, s'énerve Corneille Nangaa. Son ''grand frère'' aussi membre du FCC lui promet de ne pas aller devant la Cour, mais le met en garde en lui promettant que le monde est petit.


Cette conversation révèle le niveau de la corruption de ces sénatoriales. C'est donc avec raison que les militants de l'UDPS et de l'UNC se fâchent quoique les leaders de ces deux partis semblent ne pas s'être adonné à bien préparer ces échéances électorales en face de la machine FCC qui a mis en jeu, menaces, argent et corruption pour rafler tous les sièges.

Mushiki Gaston

Ci-joint cet élément sonore non certifié👇👇👇Vital Budu et Coneille Nangaa


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.