Maniema : L’évêque de Kasongo vole à contre courant d'Utembi et d'Abongo!


04 Feb

Maniema : L’évêque de Kasongo vole à contre courant d'Utembi et d'Abongo!


L'argent reçu des officines occidentales par deux Évêques qui ont pris en otage la CENCO va bientôt embraser la RDC. Pour preuve, sur les antennes des chaînes occidentales, les leaders de Lamuka ne cessent de préparer l'opinion à une guerre civile.


Après Mbussa Nyamuisi, c'est autour de l'ancien Premier Ministre de Kabila, Adolphe Muzito, qui s'est enrichi dans moins de trois ans pour devenir un puissant propriétaire immobilier qui menace tout investissement au pays qui allait pourtant aider ses militants. Muzito a aussi déclaré que le peuple attend que Lamuka prenne les armes pour réclamer la vérité des urnes ou négocier avec celui par qui il est devenu trop riche par la corruption dont il a été accusé même en Belgique. 


Ce que ne supportent pas d'autres membres de la CENCO. D'abord, ceux de l'archidiocèse de Kananga, puis ceux de Bukavu qui ne veulent plus placer leurs langues en poches pour condamner la prise en otage de la CENCO par les successeurs de Monsengwo à Kisangani et Kinshasa, Mgrs Utembi et Abongo qui dictent leur loi à Monsieur l'abbé Nshole pour engager tous les 52 diocèses de la RDC. 


En effet, au cours d’une messe tenue ce samedi 02 février 2019 dans le chef-lieu de la commune rurale de Kasongo, l’évêque catholique du diocèse de Kasongo a volé à contre courant d'Utembi et d'Abongo pour saluer devant les autorités locales et plusieurs délégations de différentes confessions religieuses l'élection brillante du Président Félix-Antoine Tshisekedi. 


Mgr Placide LUBAMBA NJIBU a salué la victoire de Félix Antoine Tshisekedi nouveau président de la RDC.


Pour l’évêque de Kasongo, l’élévation du président Tshisekedi à la magistrature suprême est le couronnement d’un long combat politique de son feu père Étienne Tshisekedi l’un de de grands hommes politique congolais dont le patriotisme marquera l’histoire de la RDC.


Aussi pour ce prince de l’église catholique, l’avènement de FATSHI se veut une étape dans la réalisation du rêve de démocratie et de progrès social de tout le pays congolais.


L’évêque de Kasongo a aussi félicité le Président sortant Joseph KABILA pour avoir respecté la constitution en offrant au peuple congolais une passation du pouvoir pacifique au sommet de l’État.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.