Maï Ndombe, coupure de la route n°1 Matadi, incendie de Mama Yemo : Félix-Antoine Tshisekedi se montre très proche de sa population !


25 Feb

Maï Ndombe, coupure de la route n°1 Matadi, incendie de Mama Yemo :

Félix-Antoine Tshisekedi se montre très proche de sa population ! 

Ce sont les images que l’on n’a pas vues les 18 dernières années. Un Président qui vole au secours de sa population en détresse. Qui compatit et qui pleure avec ceux qui pleurent. Prompt, sensible et humain, c’est le profil du nouveau Président, très différent de son prédécesseur qui n’est visible que par les membres de sa famille politique à Kingakati. Jamais au chevet de ceux qui ont été victimes des inondations ou incendies, ni au Sud-Kivu, ni au Kongo Central.

Félix Tshisekedi vient ainsi de donner une leçon d’humanisme et d’humanité à son prédécesseur en se rendant hier dimanche sur la route n°1 coupée dans la partie occidentale vers Matadi. De là, il s’est rendu à la Clinique Ngaliema où il a visité le pavillon qui a été incendié et promis sa réhabilitation. Il ne s’est pas empêché de rendre visite aux malades dont la dame qui avait connu un malaise lors de sa prestation de serment. Il a aussi visité un officier supérieur de l’armée à qui il a promis l’évacuation à l’étranger pour des soins appropriés.

Bien avant cette promptitude, le Chef de l’Etat, a décidé de dépêcher le mardi 26 février une mission de ‘’haut rang’’ à Yumbi (Maï Ndombe), annonce un communiqué de la Présidence de la République publié samedi 23 février et signé par le Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat.

Cette mission qui va travailler avec les autorités et la notabilité locales va sensibiliser toutes les communautés à vivre dans l’harmonie, la concorde, la convivialité et aussi à les amener à se réconcilier.

‘’La mission travaillera aussi en vue de préparer toutes les conditions nécessaires pour le retour des déplacés qui se trouvent autour de 16000 dans le Congo voisin, dans les forêts du territoire de Yumbi et d’autres encore sur les petits îlots se trouvant entre les deux rives des deux Congo ; évaluer les conditions sécuritaires, humanitaires et sanitaires, en vue d’y apporter des solutions idoines’’, rapporte le communiqué.

La délégation aura aussi pour objectif de faire régner l’ordre, la quiétude et travailler dans la convivialité avec toutes les communautés présentes.

Le Président de la République invite toute la population au calme, à ne céder à aucun acte de provocation et à éviter la violence comme mode de règlement des conflits.

Cette délégation conduite par le ministre de l’Intérieur et Sécurité comprendra le commissaire général de la police nationale congolaise, le commandant de la Première zone militaire, le chef d’état-major des renseignements militaires, l’auditeur général des FARDC, l’administrateur général l’ANR et le directeur général de la DGM.

Impact News

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.