Gratuité de l’enseignement de base : L’Eglise catholique hypocrite !


30 Sep
  • Willy Bakonga doit démissionner !

Ce n’est pas la promesse de campagne. Mais plutôt une volonté affichée du nouveau pouvoir de mettre en application certaines dispositions de la Constitutions qui ont souffert juste par méchanceté des animateurs du régime de Joseph Kabila Kabange. Une volonté qui veut que pour booster le développement de notre pays, nous avons besoin de l’égalité des chances pour accéder aux études et principalement à l’enseignement de base. Félix-Antoine Tshisekedi n’est venu que mettre en application cette disposition constitutionnelle contenue à l’article 43. Mais, une bonne frange de leaders de Lamuka dont la plupart d’enfants sont aux études en Europe, aux USA ou en Asie, ne jurent que sur l’échec de cette réalisation au motif que cela va servir au mandat de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Un Tshisekedi dont tous les enfants ont déjà gravi cette étape. C’est croire que le Congolais veut le malheur de son semblable justement parce qu’il n’y trouve pas son propre intérêt.

C’est la même chose avec les dinosaures du régime de Joseph Kabila qui ne veulent pas que cette disposition de la Constitution soit mise en application. Ils se battent becs et ongles pour voir la gratuité de l’enseignement de base échouer. Ce, parce qu’ils ont usé de leur méchanceté durant les 21 années passées à clochardiser les enfants congolais. Ils ont utilisé pour cela, le Ministre PPRD de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Willy Bakonga, opérateur commercial dans le secteur pour battre en touche la gratuité. Ils réfléchissent avec cet homme, également en conflit d’intérêt avec le secteur de l’enseignement où il a des écoles privées, pour voir comment battre en bottes ce processus.

Il a été aidé dans cet élan par l’hypocrisie de l’Eglise catholique dont l’Archevêque de Kinshasa qui sera créé Cardinal ce 07 octobre prochain, Mgr Abongo Fridolin, avait appelé au respect de la parole du Président en matière de la gratuité de l’enseignement de base.

Les écoles catholiques exigent l’acompte des frais scolaires. Entre temps, il y a certains syndicats proches de cette école qui mobilisent soit contre, soit pour. Au niveau du Sud-Kivu, ils sont allés jusqu’à déclencher un mouvement de grève avant même que le mois ne soit arrivé au bout. Ce qui a provoqué la colère de la population qui a refusé la tenue de la messe à la principale cathédrale de la ville. La population de Bukavu a organisé des manifestations le dimanche dernier devant cette cathédrale pour protester contre les grèves déclenchées dans les écoles catholiques et exiger le respect de la gratuité de l’enseignement de base telle que décidée par le Président de la République. Tandis que qu’à Goma, il y a un mouvement syndicaliste qui se dit d’accord avec cette disposition.


Logiquement, le Ministre Willy Bakonga devrait démissionner pour deux raisons : il est en conflit d’intérêt et ne pourra jamais promouvoir l’enseignement gratuit dans la mesure où il lui coupe de l’herbe sous les pieds avec toutes ses écoles privées qui ne vivent que sur le dos des parents en rendant l’éducation un fonds de commerce.

Mais aussi Bakonga devrait démissionner parce qu’il ne s’engage pas dans la vision du Chef de l’Etat. Etant donné qu’il n’en a ni atout, ni volonté, encore moins ambition de réaliser la vision du Président de la République et du Premier Ministre qui s’est engagé dans la dite vision lors de la présentation de son Programme devant le Parlement, Willy Bakonga devrait donc démissionner.

Espérons que le Chef de l’Etat veillera à ce que sa vision soit réalisée pour le bonheur du plus grand nombre.

Nous y reviendrons.

NNS    

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.