Course au Porte-parolat de l’Opposition : Les Kabilistes veulent écarter Katumbi !


24 Oct

Moïse Katumbi restera l’ennemi farouche et n°1 de Joseph Kabila. Tous les moyens doivent être utilisés pour l’éliminer sur tous les plans. Kabila ne veut jamais le voir retourner en politique et y avoir des poils qui peuvent le mettre en bonne position en 2023. Voilà pourquoi ils ont imaginé dans leur laboratoire une stratégie pour l’affaiblir. Celle-ci passe par les efforts que certains dignitaires katangais mèneraient pour réconcilier Joseph Kabila avec Moïse Katumbi. Or, tout le monde sait que cette réconciliation est impossible au regard des intérêts de l’un détruits par l’autre et ce, vice-versa. Cette idée arrive au moment où tous les états-majors de l’Opposition sont en ébullition face à la course au poste de Porte-parole de l’Opposition. Un poste qui va donner à son bénéficiaire non seulement les avantages au rang d’un Ministre d’Etat, qui peuvent lui permettre d’avoir les moyens du trésor public, mais aussi et surtout de constituer un contrepoids qui le placera en pole position en 2023 comme le véritable challenger du Président Félix-Antoine Tshisekedi qui a droit à un nouveau et dernier mandat. Voilà pourquoi le média le plus prisé des Kabilistes a été mis en jeu pour atteindre cette fin. Le scenario a été mis en place comme s’il s’agissait d’une vérité. Or, c’est faux. Moïse Katumbi, ayant détruit toutes les possibilités à Joseph Kabila d’avoir un nouveau mandat par la révision de la Constitution et que Joseph Kabila ayant pesé de tout son poids pour que Katumbi ne se présente aux scrutins du 30 décembre dernier, la réconciliation entre les deux fils du Katanga est donc impossible. Il s’agit d’une stratégie mise en place pour discréditer Katumbi qu’une bonne frange de l’Opposition a déjà désignée comme candidat à l’élection du Porte-parole de l’Opposition. Surtout qu’il prône pour une Opposition républicaine. C’est l’intox fabriquée dans les laboratoires du FCC en complicité avec quelques membres de Lamuka pour ne pas voir celui-ci occuper le poste de Porte-parole de l’Opposition. 

Yandi Kaka


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.