Candidat à la présidentielle de décembre 2018 : Mgr Ngube Ngube présente un programme ambitieux et pragmatique !


18 Jul

l’homme qui a combattu et gagné le puissant 3 K : Kabila-Katumba-Katumbi  contre les antivaleurs qui avaient élu domicile dans le secteur des mines au Katanga a présenté à l’opinion tant nationale qu’internationale son programme de gouvernance. Il faut rappeler que le Pasteur Ngube Ngube avait tenu tête à ce trio au temps fort du règne de Joseph Kabila et de Moïse Katumbi. Il dénonça les pillages organisés des ressources naturelles et la vente illicite de l’Uranium au Katanga. Avec chiffres et preuves à l’appui, Mgr Kazadi avait réussi à terrasser au moment fort du pouvoir de Joseph Kabila, dans sa province d’origine par de graves révélations sur la manière dont les puissants organisaient les pillages des ressources naturelles face à une population lourdement paupérisée.

Ce qui a conduit le pouvoir de Kinshasa à le torturer, le maltraiter et l’arrêter plusieurs fois. Son corps porte encore les stigmates de cette torture avec des graves cicatrices. Il n’abandonna pas en dépit des menaces de mort et plusieurs fois, il a été même empoisonné et il a échappé à la mort.

 

A-t-il gagné ce combat ? Oui. Le pillage a été réduit. Voila pourquoi il veut aller trop loin. Loin, c’est diriger la RDC pour concrétiser son idéal de développement de ce pays. Le programme est là. Il est réalisable. Ce ne sont pas des chimères. Ce n’est pas non plus de la démagogie. C’est ce qui justifie sa convocation de la presse pour parler pour la première à la Nation congolaise à partir de Kinshasa.

La salle est archicomble. Les militants offrent des scènes de liesse. Ils chantent les louanges à leur leader qui fait son entrée à 16heures. Très poli, l’homme présente d’abord ses excuses aux convives pour un léger retard dicté par son appel à la CENI.

Sans tarder il a dévoilé son programme dont l’intégralité dans les lignes qui suivent. 

L’ADRESSE

DU PRESIDENT DU FRONT POPULAIRE POUR LA JUSTICE

« F.P.J »

Mgr PIERRE HONORE KAZADI LUKONDA

NGUBE-NGUBE

A LA NATION CONGOLAISE A L’OCCASION DE SA CANDIDATURE A LA PRESIDENTIEL DE LA REPUBLIQUE

  • Transformation totale de la RDC 
  •  
  • L’homme étant une ressource la plus importante et indispensable, c’est lui le protagoniste de transformation. C’est le changement de mentalité de l’homme congolais, toutes les classes confondues, en commençant par la classe politique.
  • Ceci fait à un recours à une formation d’éthique. Un grand budget sera alloué quant à ce.
  • Parmi plusieurs exemples que nous avons, nous ne citerons que trois :
  •  
  • Imaginons qu’une population quelconque se donne le luxe de piller  l’hôpital en jetant les malades par terre. Demandons- nous au cas où  ces pilleurs tombaient malades, où iront-ils pour se faire soigner ?
  • Dommage que ce sont des politiciens qui envoient ces pilleurs pour faire ces crimes à la population qu’ils dirigent.
  • Après avoir été remplacé par un autre, nous constatons que le premier balaie le bureau jusqu’aux paperasses. D’où, aucune notion d’archivage dans notre pays. nous avons un problème avec la jeunesse qui manque d’information des repères. Nous avons l’Institut National Géographique pauvre.
  • Pour des intérêts personnels et après mutation à un poste quelconque, le Congolais est prêt à sacrifier l’intérêt général au profit de ses avantages personnels (par exemple demander que le prix des minerais puisse  baisser  parce qu’il est viré de ce poste)

II. Lutte pour la justice 

 

Comme vous le constatez dans la dénomination de notre parti, la justice est épinglée. Notre pays  est frappé par l’injustice à outrance. Nous venons pour lutter contre ces injustices. L’homme congolais est toujours victime des injustices. La justice est l’un des piliers de la liberté et le développement. Nous avons la mission d’apprendre aux Congolais à réclamer leurs droits et de respecter leurs obligations au lieu de continuer de vivre dans la peur éternelle.

La justice dans notre pays est pour les pauvres. Pourtant, nous voyons les criminels en cravates circuler sans être inquiétés mais qui commettent les infractions plus graves telles que la corruption, le fraude, viol, … qui sont plus que celles commises par le petit peuple qui croupit en prison. C’est cette justice de deux poids, deux mesures pour laquelle nous faisons notre cheval de bataille. Nous allons lutter contre les hémorragies  des pillages des derniers publics.

C’est quand il y a la justice que l’homme est libre. Quand il est libre, c’est alors qu’il est fort et peut développer son milieu.

Ainsi donc, dans le deuxième volet de notre programme, nous lutterons contre les arrestations arbitraires et nous imposerons une justice et la paix sociale équitable à toutes les couches de la population congolaise et dans tous les secteurs.

Les exemples à propos sont multiples, mais nous pouvons citer les écarts des salaires dans une structure donnée, du chef à l’huissier. Nous lutterons pour que chaque Congolais se retrouve dans ce qu’il fait comme prestation avec un salaire modeste, répondant aux besoins sociaux.

 

III. le social

Le social est notre programme ambitieux pour tous les Congolais. Notre pays est tellement riche, un gigantesque géologique que d’autres pays de cette planète envient.

Avec cette richesse, et la volonté de tout un chacun, nous allons développer le Congo sans l’appui extérieur.

Avec les  moyens de notre pays, nous créerons les emplois et même la minorité des chômeurs seront payés par le gouvernement congolais.

Ce n’est pas l’argent qui manque dans ce pays mais ce sont des dirigeants qui manquent la volonté politique.

Nous couperons la dépendance alimentaire en créant les parcs agro-pastoraux dans chaque territoire et la RDC deviendra le grenier pour le monde entier. Nous ferons en outre, de sorte que toute la population puisse bénéficier de l’électricité et l’eau potable.

L’éducation

La RDC  est parmi les pays du monde dont le taux des intellectuels est en dessous de 55%, ainsi pour l’accroitre, nous allons adopter la politique de gratuité de l’enseignement primaire pas comme un slogan mais cette fois-ci une réalité qui sera palpable. Et nous obligerons tout parent d’amener son enfant à l’école sous peine des sanctions. Quant au cycle secondaire, nous allons tout faire pour que chaque enfant puisse étudier en payant les frais scolaires à un prix raisonnable ; sur ce, les écoles privées seront subventionnées par l’Etat pour éviter  l’exagération dans leur taxation des frais scolaires.

Pour les universités, les étudiants seront boursiers mais avant tout nous allons assainir le secteur de l’enseignement universitaire en usant de la décision qu’avait prise l’ex-Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, en son temps, Excellence MASHAKO MAMBA, d’heureuse mémoire.

Santé

Dans ce secteur, comme celui de l’enseignement primaire, la maternité, les soins médicaux pour les enfants de 0 à  5 ans ainsi qu’aux personnes de 3ème âge seront gratuits. Et chaque Congolais aura la facilité de se faire soigner avec la création de plusieurs mutuelles de santé. C’est dans cette perspective que nus allons construire les hôpitaux et centres modernes bien équipés dans toutes les villes et tous les territoires de la RDC. Les soins médicaux cesseront d’être un luxe pour le Congolais.

Infrastructures

  • Routières
  • Nous allons relier toutes les provinces, les territoires et les villes de la RDC par des routes modernes. Ainsi, le pays sera désenclavé dans peu de temps.
  • Ferroviaires

Jusque là, la RDC continue à utiliser un vieux chemin de fer posé par les colons. Au moment que d’autres pays ne les utilisent plus. C’est pourquoi, nous allons évoluer en utilisant le métro pour faciliter le transport du peuple congolais.

  • Aériennes

En plein 21ème siècle,  le Congo avec toutes ses richesses est incapable d’acheter des appareils volants adaptés aux normes internationales, encore neuves. Mais cette fois-ci, nous achèterons des nouveaux avions qui vont scionner  tant sur l’étendue nationale  qu’internationale. Par cette politique, nous allons construire des aéroports secondaires et aérodromes partout dans  les villes et territoires.

  • Fluviales et lacustres

Dans ce domaine, avec l’embouchure de l’océan et notre fleuve, nous allons bâtir un grand port international avec une capacité de recevoir des grands bateaux qui vont servir à l’importation et exportation des marchandises au lieu de transiter par d’autres pays.  En outre, nous allons acheter les bateaux de pêches pour exploiter notre hydrographie.

  • La sécurité
  •  

La RDC en général, et particulièrement la ville-province de Kinshasa vit l’insécurité du jour au jour, avec les phénomènes Kuluna, braquage, enlèvement, … Pour l’intégrité de notre pays, nous sommes déterminés de reformer notre armée, la police ainsi que d’autres services de sécurité. Car, de nos jours, la sécurité est à genoux parce que les agents appelés à remplir cette tâche sont victimes de mauvais traitement.

  • Le sport
  •  

Dans ce domaine, pour remonter et atteindre le standing équivalent à d’autres pays développés, nous construirons  les complexes sportifs pouvant organiser des grandes compétitions tant nationales qu’internationales (CAN, CHAN, …) et les écoles de formation de différentes disciplines sportives.

Bref, notre volonté  politique est de faire la République  Démocratique du Congo un grand pays, développé, en créant les Etats fédérés  pour permettre à ces derniers de gérer eux-mêmes leurs propres ressources. Par la même occasion, nous lançons un vibrant appel à tous les Congolais, notamment toutes les confessions religieuses confondues de soutenir ce plan d’action pour l’émergence  de notre cher et beau pays.

Que vive la République Démocratique du Congo !

Que vive le peuple Congolais ! 

Que vive le front populaire pour la justice !

Nous vous remercions 

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.