Calomnies et attaques contre Vidiye Tshimanga: Les militants de la DCU très en colère !


21 Feb

Calomnies et attaques contre Vidiye Tshimanga:

Les militants de la DCU très en colère ! 


Les militants du parti politique Dynamique Congo Uni sont montés au créneau pour dénoncer la campagne de dénigrement et de sape entreprise par certaines mauvaises langues en mal de positionnement contre leur leader. Vidiye Tshimanga Tshimpanda. Ces mauvaises langues qui ne savent pas apprécier à sa juste valeur l'apport du Président National de la DCU non seulement dans l'Opposition, mais aussi dans la campagne de la coalition Cach, se lancent depuis un temps dans les invectives contre cet homme d'affaires qui est venu en politique, non pour s'enrichir, mais plutôt pour servir. Parce que selon son entourage, Vidiye est parmi des hommes qui sont mis à l'abri de la misère depuis plusieurs années. 


Il est le premier des Opposants à avoir levé le ton pour demander à toute l'Opposition Congolaise de ne pas boycotter les élections, mais plutôt d'envisager leur surveillance pour faire face aux manœuvres de fraude qui étaient déjà en marche. 

Il a été suivi par l'Udps et son Président qui ont du coup, accepté d'aller aux élections avec ou sans la machine à voter. IMPACT NEWS avait relayé en son temps cette position prise courageusement par ce digne fils du pays au moment où toutes les forces vives de l'Opposition voulaient tomber dans le piège du pouvoir de refuser la machine à voter et solliciter la révision du fichier électoral corrompu pour cautionner une sorte de boycott. Vidiye Tshimanga avait lancé cette alerte dans les réseaux sociaux et sur son mur Facebook. Combien ne l'avaient pas condamné à l'époque ? Mais aujourd'hui, les faits lui ont donné raison. Ce qui a justifié sa présence avant, durant et après la campagne électorale du candidat du Cap pour le Changement, CACH dont il a été l'un des porte-paroles.


Cette contribution n'a pas été oubliée par Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui, une fois élu, l'a maintenu dans son entourage. Un choix qui ne plaît pas à beaucoup d'aigris qui cherchent à trouver des poux sur sa tête, pourtant chauve. Ces malhonnêtes gens sont allées plus loin pour le présenter en conflit avec le Président Félix-Antoine Antoine Tshisekedi pour qui il aurait acheté des véhicules d'occasion pour ses sœurs venues de l'Europe, des propos relayés dans un média réputé calomnieux et injurieux vis-à-vis de tous au nom d'un ancien proche de Joseph Kabila qui le finance. Une information sortie du néant ou d'un rêve, parce que le Président Félix-Antoine Tshisekedi, qui n'est pas aussi venu en politique pour s'enrichir, ne peut jamais poser pareil acte. L'achat des véhicules pour ses sœurs est un grossier mensonge. Pour preuves, le Président Félix-Antoine Tshisekedi a reversé 163.300$ du reste des frais de représentation après sa tournée en Afrique. Ce qui démontre sa bonne gouvernance et sa transparence dans la gestion des recettes publiques. Alors, comment peut-il se permettre d'acheter des véhicules à ses sœurs venues de l'Europe et avec quel argent, parce que pour l'instant, il n'a pas que cela comme priorité, a confié à IMPACT NEWS, le cadre de la DCU.


Les preuves pouvant être retracées au niveau de la Banque centrale du Congo. Comment se permettra-t-il donc d'acheter des véhicules pour sa famille, alors qu'il n'a même pas encore pris le contrôle de tout l'encrage financier congolais? S'est interrogé un militant du parti de Vidiye Tshimanga qui menace d'aller en justice contre ces mauvaises habitudes à distiller de la haine à travers certains médias mercenaires. 


La vérité, est que certains députés provinciaux, déçus de voir Vidiye Tshimanga retirer sa candidature aux sénatoriales, sont mécontents, puisqu'ils espéraient beaucoup gagner de lui. 


Vidiye s'étant retiré de la course, ils ont résolu de salir sa réputation. Le seul moyen, recruter des médias mercenaires pour créer des histoires de toute pièce qui n'ont jamais existé.


En clair, il n'y a jamais eu de conflit entre le Président de la République et son très proche Vidiye Tshimanga dont le rapprochement avec Félix-Antoine Tshisekedi a été dicté, non par son appartenance à une même ethnie avec le Chef de l'Etat, mais plutôt par la compétence, la méritocratie, la loyauté et la constance dans les convictions pour un État de droit en République Démocratique du Congo. L'idéal même de la lutte de 37 ans de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS, parti où Vidiye Tshimanga était un farouche allié. 


Toutefois, les militants de la DCU sont sereins et accompagneront leur leader dans toutes les options qu'il prendra. Ils sont derrière Félix-Antoine Tshisekedi et ont juré de se battre pour la réussite de son projet de société.

Jean Louis K.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.