AU CRI DE " BABA UTUSAMEHE", LA POPULATION DE BENI DEMANDE PARDON AU PRÉSIDENT FELIX ANTOINE TSHISEKEDI


17 Apr

Fatshi à Beni

AU CRI DE " BABA UTUSAMEHE", LA POPULATION DE BENI DEMANDE PARDON AU PRÉSIDENT FELIX ANTOINE TSHISEKEDI


La ville de BENI est la troisième étape de la mission de sécurisation du pays entamée par le Chef de l'Etat Felix Antoine TSHISEKEDI. 


A son arrivée à Beni, la population a déferlé de partout pour ovationner le Chef de l'Etat et lui exprimer tout le soutien, une ambiance qui contraste avec la campagne électorale dans cette partie du pays.

D'où ces cris de " UTUSAMEHE" en signe de pardon.


En Père de la Nation, le Président de la République a donné un meeting en Lingala devant la mairie de Beni pour répondre à ses compatriotes. 


D'entrée de jeu, le Chef de l'Etat a rassuré ses compatriotes que le retour de la paix et l'éradication de la maladie à Virus Ebola étaient les priorités de son action.

'"J'ai un immense amour pour l'Est du pays. C'est à l'Est où j'ai commencé ma campagne électorale. LE Nord Kivu est la 2eme province que je visite en tant que Président de la République. Je suis au courant de vos diverses préoccupations et de l'insécurité qui y règne. Je viens à l'Est pour régler la situation sécuritaire et je vous offre ma parole en vous affirmant que c'est à l'Est que je vais m'installer au long de mon mandat", a déclaré le président TSHISEKEDI. 


Le Chef de l'Etat a prolongé son séjour à Beni, le temps pour lui de réunir les responsables locaux et provinciaux.


À l'étape de Goma, le Chef de l'Etat avait mis en garde contre tous ceux qui collaboreraient avec les forces négatives. Des mesures importantes avaient déjà été annoncées .

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.